Historique

Inventaire forestier du Canada

AboutHistory.png

Le Canada n'a jamais cessé d'améliorer les méthodes employées pour recueillir, compiler et communiquer l'information concernant les ressources forestières du pays. Avant 1981, ces activités se résumaient à compiler les renseignements obtenus au moyen de questionnaires remplis par des organismes fédéral et provinciaux chargés de la gestion des forêts.

En 1981, un système d'inventaire forestier assité par ordinateur, l'IFCan, a été développé pour faire la synthèse des données fournies par ces organismes de gestion. Le système servait à convertir les meilleures données disponibles dans les inventaires des provinces et des territoires pour établir une structure de classification nationale dans laquelle il regroupait les données aux fins de stockage, d'analyse et de communication.

Les données du système IFCan ont été compilées en 1981, en 1986, en 1991 et en 2001.

Les ensembles de données du système IFCan ainsi produits successivement présentent des différences. Certaines illustrent de véritables changements de l'état des forêts causés naturelles ou provoqués par l'homme, d'autres sont les manifestations du changement entraîné par la modification des procédures, des normes et des définitions, d'un inventaire à l'autre.

En 1996, un article du journal Forestry Chronicle faisait état de la nécessité d'un nouvel Inventaire forestier national (IFN) utilisant une approche d'échantillonnage valable sur le plan statistique, une méthodologie cohérente et un réseau de placettes afin d'offrir un cadre permanent de remesurage et de surveillance. L'adoption d'une approche fondée sur la coopération entre les organismes a été recommandée. La prise de levés statistiques, fondés sur la conception de placettes géoréférencées et permanentes, qui échantillonne la totalité des forêts du Canada a été établie sur sept ans, soit de 2000 à 2006. Le premier cycle de 10 ans du remesurage a débuté en 2008, et son achèvement est prévu en 2017.